LE DEBAT DEMOCRATIQUE A SAINT-LO 

 

demo-parti2

Les RYTHMES SCOLAIRES en question

 

Le 9 janvier 2018 le conseil municipal de Saint-Lô a voté le retour à la semaine scolaire de 4 jours pour la prochaine rentrée 2018.   Les avis des conseils d’école, des parents d’élèves et des enseignants consultés en urgence ont été suivis par les élus de la majorité, sans pour autant que ceux-ci fassent connaître leur propre point de vue sur le fond.

Manche : Saint-Lô vote pour le retour à la semaine de quatre jours à l'école

Réunis en session extraordinaire ce mardi 9 janvier 2018, les conseillers municipaux de Saint-Lô (Manche) ont voté pour le retour à la semaine de quatre jours dans les écoles. Le conseil municipal de Saint-Lô (Manche) était réuni en session extraordinaire ce mardi 9 janvier 2018 pour se prononcer sur la semaine de quatre jours dans les écoles.

https://www.lamanchelibre.fr

En effet, on peut regretter que la première question à poser « quelle organisation hebdomadaire des rythmes scolaires contribue le mieux à préserver l’intérêt de l’élève et de l’enfant, en général et particulièrement sur la ville de Saint-Lô ? » ne l’aie pas été.

On peut également s’étonner que les avis des deux conseils d’école (sur 6) favorables au maintien de la semaine de 4j et demi,  Jules Verne et les Palliers, écoles en  contrat ville, n’aient pas fait l’objet d’une attention et d’une réflexion particulière lors des échanges en séance. De même pour l’avis favorable au maintien des 4j et demi des élèves consultés. A quoi bon leur avoir fait croire que leur avis était important ?  On peut comprendre leur déception et leur défiance naissante vis à vis des élus,  tout apprentis-citoyens qu’ils sont. Et pourtant, ne sont-ils pas les principaux intéressés ?

En outre, pourquoi avoir attendu décembre 2017 pour lancer une consultation (et non une concertation) sous la pression du calendrier académique alors que, bien en amont, les élus n’étaient pas sans connaître l’intention du Ministre de l’Education Nationale de laisser le choix aux communes ?

Pourquoi ne pas avoir procédé en temps utile à une évaluation bilan  du Projet Educatif de territoire (P.E.D.T) en s’appuyant sur l’expertise de la ligue de l’Enseignement, sollicitée en 2014 pour la conception et le suivi de ce projet en 2014/2015/2016 et sur l’ensemble de la communauté éducative partie prenante ?

Après la « nouvelle » école, la « nouvelle » maison des associations et le « nouveau » pôle commercial EST, c’est encore une « nouvelle » occasion manquée par les élus majoritaires de redonner toute sa place au débat démocratique  à SAINT-LO …

 

Le collectif « Saint-Lô - Citoyens »